• Pierre Pascal

Interview du projet Totem4me - Tomorrow treatment for me



Interview des personnes suivantes :

Anne Buisson – Directrice adjointe de l’AFA

Pierre Pellier – Global advisor chez CTMA

Xavier Treton – Professeur en Hépato-Gastroentérologie à l’hôpital Beaujon – APHP – Paris


Porteurs de projet à la 1ère édition de DigHacktion en janvier 2020


Date de création du projet : 2019


Quel est votre projet ?


La genèse du projet :

Le projet est né du constat des inégalités dans l’accès aux essais cliniques en France, plus largement de l’absence d’informations à leurs sujets et donc la perte de chance pour les patients souhaitant être acteur du développement des futurs traitements innovants et prises en charges des maladies et cancers de l’appareil digestif.

La société CTMA développait déjà une application nommée CT-Scout® qui permettait d’améliorer le matching des essais avec les profils patients (https://www.ctma.fr/the-ct-scout-solution/).

La rencontre avec l’AFA et le GETAID a fait émerger la volonté d’ajouter la fonction d’auto-screening pour permettre aux patients de se montrer volontaires et être proactifs. C’était le début de l’entente du développement du projet Totem4me (Tomorrow Treatment For me).


Le projet :

Totem4me est un projet tripartite demandant 3 inputs complémentaires :

- L’expérience patient et les patients apporté par l’AFA ;

- Le réseau d’investigateurs cliniques à rayonnement international apportés par le GETAID ;

- La connaissance du développement industriel d’outils digitaux apportés par CTMA.


Totem4me est une application accessible via un navigateur internet, l’équipe travaille déjà sur une version mobile dans les principaux logiciels d’exploitation (iOS et Android).


Le scénario est simple : Le patient va sur le site web et se voit poser quelques questions de prescreening simples, le patient est ensuite orienté vers un coordinateur qui poursuit le travail d’éligibilité avec le patient et facilite son parcours avec les équipes de recherche clinique.


Le consortium travaille sur l’anxiété des patients car la démarche n’est pas une démarche anodine pour un patient. L’intervention des coordinateurs est donc une étape importante dans le processus de Totem4me. L’application propose également un lien vers le site de l’AFA pour former les patients aux essais cliniques et autres sujets d’intérêts.


Totem4me souhaite donner une vision exhaustive des essais cliniques existants et apporter des conseils adaptés à la situation du patient.


Après DigHacktion le projet a été mis en pause, CTMA souhaitait internaliser les compétences avant de se lancer pour optimiser les couts de développement et la pandémie du CoViD a retardé le redémarrage.

Le projet a repris ses séances de travail il y a 8 mois et l’application est aujourd’hui en V1 avec un développement actif sur le modèle du Test & Learn.


Quelles sont vos prochaines échéances ?


L’application est aujourd’hui en test auprès de 7 patients testeurs sur une période de 3 mois environ, cette étape sera suivie d’une étape de modifications et un lancement.


Totem4me recherche des partenaires et sponsors pour alimenter sa base de données d’essais cliniques et mobilise le réseau des investigateurs.

L’équipe travaille également sur une série d’obstacles à surmonter :

· La validation du concept et de son apport par les Comité de Protection des Personnes

· Le business model

· L’exhaustivité et la précision des essais cliniques à disposition. La base Clinical trial.gov n’étant pas assez fiable pour cet outil.


Apport de DigHacktion


Le Pr. Xavier Treton a participé à DigHacktion en qualité d’animateur de groupe et expert médical au service du projet Totem4me, arrivé totalement naïf, il décrit le week-end comme une expérience immersive de 48h sans interruption extérieure qui représente un équivalent de 4 mois de travail.

DigHacktion est pour lui une belle école de communication et insiste sur l’importance d’un bon pitch qui met les jalons du week-end.


Au démarrage l’équipe est arrivée avec un concept et plusieurs problématiques :

· Architecture du site

· Comment définir et toucher ma cible

· Contraintes réglementaires

· Perception de l’outil par les médecins et les centres investigateurs

· Usage

· Business model.


DigHacktion a permis de réunir toutes les compétences pour répondre à ces problématiques et ouvert des échanges avec les autres équipes participantes.

A l’issue du week-end Totem4me avaient un masque d’appli, un système de géolocalisation des essais, une ergonomie du site sympathique, un mode de communication et un business model pas tout à fait aboutit.

Le pitch de rendu était dense et la motivation des gens était incroyable !




Pour Anne Buisson aussi très active pendant le week-end de la première édition de DigHacktion par de l’engagement des participants très fort qui a conforté l’utilité et le caractère innovant du projet.

DigHacktion a été pour elle un moment fort de partage avec les patients et les professionnels de santé permettant de rendre réaliste les problématiques concrètes liées à l’usage de la plateforme.

Le parcours de soin et la motivation des patients ont été des sujets centraux du week-end et la question du modèle économique reste en suspens.


A refaire ?

OUI !


Quelques conseils pour les futurs porteurs de projets

· Réussir son pitch

· Prioriser les problématiques et les verbaliser

· S’informer des compétences présentes pendant le DigHacktion


Plus d'informations :

Pierre Pellier - pierre.pellier@ctma.fr


Interview réalisé par Pierre PASCAL – Project lead DigHacktion

23 vues0 commentaire